Pierre Van Antwerpen, professeur et à Doyen de la Faculté de Pharmacie de l’Université libre de Bruxelles.

Responsable de la plateforme analytique.

Thème de recherche

Validation de la myéloperoxydase comme cible thérapeutique dans les maladies cardiovasculaires. Etude de l’impact des produits d’oxydation de la myéloperoxydase dans les processus physiopathologiques. Développement de méthodes LC-(HRMS)MS pour le dosage de biomarqueurs dans les maladies cardiovasculaires.

Encadrement de 10 thèses. 104 publications

Résumé de l’intervention 

La myéloperoxydase (MPO) est une enzyme oxydante présente dans les neutrophiles et les macrophages qui favorise l’élimination des pathogènes lors de la phagocytose en produisant de l’acide hypochloreux. Dans les syndromes inflammatoires chroniques, comme dans l’athérosclérose, cette enzyme est libérée dans l’organisme et oxyde les protéines comme les apolipoprotéines des LDLs et HDLs, favorisant le développement de l’athérosclérose. En effet, les LDLs oxydées par la MPO stimulent les cellules endothéliales et favorisent la libération de marqueurs pro-inflammatoires et résolutifs de l’inflammation. Cette découverte a mis en lumière le rôle précoce de la MPO dans la dysfonction endothéliale et l’athérosclérose et poussent les chercheurs à développer des dosages de nouveaux marqueurs dans les maladies cardiovasculaires. Notre laboratoire a mis en place une série de méthodes de dosage par LC/MSMS pour doser les marqueurs d’activité de la MPO ou des LDLs oxydées par la MPO. Ces dosages pourraient à termes modifier l’approche diagnostic des maladies cardiovasculaires.