Hamid El Amri

Directeur du laboratoire de Génétique de la Gendarmerie Royale

Le Professeur, se réjouit d’un parcours académique et professionnel très riche. Il est titulaire de nombreux diplômes nationaux et internationaux : Docteur vétérinaire et Docteur d’Etat en biologie générale et Appliquée de l’IAV Hassan II, Docteur de l’Université de Paris V (France)en toxico-génétique et aussi titulaire de huit diplômes d’Université (D.U) en Pharmacologie, Toxicologie industrielle et professionnelle, Alcool et drogues, Environnement, Bromatologie et contrôle alimentaire, Sciences forensiques, etc.…).  Chercheur dans plusieurs domaines scientifiques avec des publications récentes dans des revues internationales.

Résumé de l’intervention

Les progrès sur le génome humain ne cessent de surprendre l’humanité en général et les chercheurs en particulier. Les résultats de la thérapie génique,du dopage génétique, de la réversibilité du vieillissement cellulaire, des sciences forensiques, et par les retombées pratiques en matière de la médecine personnalisée.   La découverte des enzymes de restriction a rendu possible la création d’organismes Génétiquement Modifiés (OGM.  l’usage de l’enzyme CRISPR-CAS9,véritable bistouri de l’ADN, a conduit à une nouvelle médecine, dite, médecine personnalisée, médecine sur mesure ou encore médecine de précision. En cancérologie et en tests génétiques, le séquençage à haut débit permet d’identifier le profil génétique des tumeurs et d’autres pathologies diverses.  Par ailleurs, les tests ADN via l’identification humaine, animale et végétale, sont devenus des preuves irréfutables en matière de justice, lors des procès dans les tribunaux. Ce qui représente aujourd’hui un outil incontournable pour la manifestation de la vérité.  Ces grandes découvertes ont conduit les grands décideurs de ce monde (Barak Obama, en 2015) à reconnaitre cette grande percée scientifique et à mettre les moyens nécessaires pour la réalisation des objectifs attendus.